Humidité et condensation

Condensation à l’intérieur des fenêtres

Si vous observez de la condensation sur les thermos de vos fenêtres, sachez que leur fabrication et leur installation ne sont sûrement pas en cause. Le responsable est plutôt le taux d’humidité de la maison et il est important que vous appreniez à le contrôler. Même si vous achetez les fenêtres les plus performantes et qu’elles sont installées de la meilleure façon, elles finiront aussi par faire de la condensation si le taux d’humidité est trop élevé. De plus, il est même dangereux pour la santé de demeurer dans une maison ayant un taux d’humidité trop élevé.

Pour en apprendre davantage sur l’humidité à l’intérieur d’une maison et sur le problème de la qualité de l’air (site de la SCHL).

Condensation à l’extérieur des fenêtres

Il peut arriver, à l’automne ou au printemps, d’observer de la condensation sur les fenêtres. En vérifiant de plus près, on constate que la buée ne s’est pas déposée sur le vitrage intérieur comme c’est souvent le cas avec les anciens modèles de fenêtres, mais bien du côté extérieur de la maison.

Téléchargez le document PDF de l’ACHQ – Condensation extérieure des fenêtres

Condensation des fenêtres : un phénomène saisonnier normal

Le phénomène de condensation lié à des conditions climatiques particulières est tout à fait normal. Il apparaît lorsque la température de surface du vitrage extérieur de la fenêtre atteint une température en dessous du point de rosée. Les vitrages extérieurs des fenêtres étant de meilleure qualité, donc plus performants, ils laissent moins passer la chaleur et de la condensation peut se former à l’occasion. Ce phénomène est le même qui survient l’été lorsque de la condensation se dépose sur un verre d’eau glacée.

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car il ne s’agit pas d’un vice de fabrication ou d’installation de la fenêtre. Dès que le vent se lèvera ou que le soleil viendra réchauffer les surfaces extérieures de la maison, la condensation se dissipera. (Source : APCHQ)

Taux d’humidité recommandés à l’intérieur de la maison pour éviter les problèmes de condensation dans vos fenêtres par temps froid. (Source : SCHL)

Température de l’air extérieur Humidité relative intérieure maximum recommandée
à une température inférieure de 21°C (70°F)
-29°C (-20°F) 20 %
-24°C (-10°F) 25 %
-18°C (0°F) 30 %
-12°C (10°F) 35 %
-7°C (20°F) 40 %

 

Téléchargez le document PDF – Vitrages et casse thermique