La moisissure : vous ne désirez pas en retrouver dans votre réfrigérateur, alors encore moins dans votre demeure. En effet, les conséquences de l’apparition de la moisissure peuvent être considérables pour votre santé. Il se peut même que les fenêtres de votre maison deviennent la porte d’entrée de la moisissure chez vous. Voici donc quelques trucs utiles pour en éviter la prolifération dans les cadres de fenêtre.

Une bonne aération est la clé!

L’apparition de moisissures est grandement liée à l’accumulation d’humidité. Il est donc important de mesurer le taux d’humidité de votre maison. Celui-ci doit se situer à environ 30 %, et ne pas dépasser 50 %. Vous devez également prendre en considération la courbe de chute de température extérieure que doit suivre le taux d’humidité relative de l’air intérieur (Source : APCHQ) :

Température extérieure
en degrés Celcius
Taux d’humidité relative maximum souhaitable
pour une température intérieure de 21°C
-28 °C ou moins 15 %
-28 °C à -23°C 20 %
-22 °C à -17°C 25 %
-16 °C à -12°C 30 %
-11 °C à -6°C 35 %
-5 °C à +4°C 40 %

De nombreux facteurs causent l’apparition de l’humidité, par exemple, l’utilisation de l’eau (douche, bain ou lavabo) et celle de certains électroménagers (laveuse, sécheuse ou lave-vaisselle). Certaines pièces sont donc plus propices à l’accumulation d’humidité; il est primordial de bien aérer la salle de bain, la cuisine et les chambres à coucher afin d’y renouveler l’air.

L’utilisation d’un déshumidificateur, d’un ventilateur de salle de bains ou d’un ventilateur de hotte de cuisinière permet d’abaisser le taux d’humidité de votre maison. Si vous cherchez à aérer votre maison sans devoir ouvrir les fenêtres et perdre votre précieuse chaleur, la ventilation mécanique avec récupérateur de chaleur est une solution durable et efficace. Les systèmes VRC (ventilateur récupérateur de chaleur) permettent de récupérer 60 à 80 % de la chaleur tout en renouvelant l’air de votre demeure.

En plus de l’aération, il existe de nombreux trucs pour réguler le taux d’humidité de votre maison. Une maison bien aérée, c’est la clé pour une maison saine et sans moisissure !   

Le nettoyage de la condensation peut vous aider

Si votre maison n’est pas bien aérée, l’accumulation d’humidité peut causer de la condensation dans les vitres de vos fenêtres. Cette condensation a tendance à créer une accumulation d’eau stagnante sur les cadres de fenêtres. Il est important de porter une attention particulière à cette accumulation puisque celle-ci cause des dommages aux cadres des fenêtres. Si vous rencontrez ce problème, il vous faut nettoyer et sécher les fenêtres avec un chiffon.

Vous pouvez également utiliser une solution d’eau et de vinaigre ou encore un savon doux pour bien nettoyer la surface de la fenêtre, et bien sécher encore une fois. En revanche, évitez l’eau de javel puisque ce produit corrosif risquerait d’abimer le cadrage de vos fenêtres.  

Évidemment, vous aurez beau nettoyer vos cadres de fenêtres tous les jours, si vous ne réglez pas votre problème d’humidité, la condensation réapparaitra tout simplement. Un petit truc pour vous aider à la faire disparaitre: gardez les rideaux et stores ouverts dans la journée pour permettre la circulation d’air chaud sur les fenêtres.

L’isolation comme solution

Une meilleure isolation est un autre excellent moyen de lutter contre la condensation causée par un choc thermique. En effet, la condensation survient quand l’air chaud et humide entre en contact avec la vitre froide. Des fenêtres écoénergétiques offrent une meilleure isolation, donc la vitre intérieure ne devient pas aussi froide.

Notez que la condensation causée par un taux d’humidité trop élevé peut parfois augmenter à la suite d’un changement de fenêtre. C’est simplement parce que les nouvelles fenêtres offrent une meilleure isolation. Si les anciennes fenêtres étaient mal isolées, l’infiltration d’air constituait une forme d’aération. Il faut donc trouver une nouvelle manière de ventiler votre maison pour y réduire le taux d’humidité.

Si, malgré tout, vous notez l’apparition de moisissure, le nettoyage de la moisissure en surface est possible avec du vinaigre, de l’alcool ou encore un produit anti-moisissures. Si vous présentez certains risques à l’exposition à la moisissure, vous ne devez en aucun cas participer aux travaux de nettoyage. De plus, le nettoyage seul n’empêchera pas la croissance de la moisissure. Si le problème se répand pour devenir hors de contrôle, faites appel à une équipe de professionnels qui pourra vous aider à diagnostiquer et régler le problème.