Verre énergétique : comprendre le LOW-E, l’argon et le triple vitrage

Blogue - Vaillancourt Portes et Fenêtres

Savez-vous où sont situées les pertes de chaleur de votre maison? La toiture, les murs, les planchers et les ponts thermiques sont à surveiller. Les portes et les fenêtres n’y échappent pas. En effet, jusqu’à 25 % des pertes sont attribuables aux produits de fenestration.

Avec des fenêtres à verres écoénergétiques, vous pouvez récupérer près de 10 % sur vos coûts de chauffage. Durant l’hiver, ces vitrages laissent passer les rayons du soleil (chaleur, lumière) tandis qu’en été, ils filtrent la lumière, mais bloquent la chaleur provenant de différentes sources extérieures. De quoi est composé un verre énergétique?

 

  • LOW-E

L’appellation LOW-E signifie « à faible émissivité ». Il s’agit donc de verres auxquels une fine couche d’oxyde métallique invisible a été ajoutée du côté intérieur. Grâce à cette membrane, un vitrage LOW-E devient trois fois plus performant à l’émission de radiation qu’un verre standard.

 

  • Argon

L’argon est un gaz inerte de remplissage — couramment utilisé dans la fabrication des verres — qui agit comme isolant thermique. Le krypton peut également être employé. N’ayez crainte, l’argon est non toxique. Il est installé entre deux vitres en remplacement de l’air comprimé, car il est plus lourd et sa performance est supérieure.

 

  • LOW-E + argon

Lorsque le LOW-E et l’argon sont utilisés ensemble, ils offrent un haut rendement énergétique par leur contrôle efficace de la chaleur. Ainsi, vous pouvez bénéficier d’économies d’énergie substantielles.

 

  • Double ou triple vitrage

Aujourd’hui, le double vitrage est devenu la norme. Le triple verre, lui, est offert en option. Ce dernier propose trois couches de verre permettant l’ajout d’un espace d’air supplémentaire rempli de gaz argon et d’une deuxième couche de LOW-E. Il optimisera ainsi jusqu’à 50 % de la valeur d’isolation.

 

Au Québec, les verres standards incluent normalement le LOW-E et l’argon. Cependant, ces composantes ne sont pas obligatoires — surtout s’il s’agit d’une rénovation —, mais fortement suggérées afin de maximiser votre investissement. Pour une construction neuve, renseignez-vous à un professionnel afin de vous assurer de respecter le Code national du bâtiment.

 

Pour en savoir davantage sur la performance énergétique de nos fenêtres ou leur anatomie, communiquez avec nos représentants ou rendez-vous à la salle d’exposition la plus près de chez vous.

Performance et normes

Partagez votre opinion

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *