Une fidélité à la marque qui traverse les générations!

Blogue - Vaillancourt Portes et Fenêtres

Dans le cadre des festivités entourant notre 70e anniversaire, nous avons rencontré — par un heureux hasard — monsieur Michel Lafrenière. Celui-ci nous a confié que sa mère habite une maison qui possède encore des fenêtres Vaillancourt d’origine. Il n’en fallait pas plus pour capter notre attention et c’est avec une grande générosité que Michel nous a invités à visiter son lieu d’enfance.

Mme Lafrenière, aujourd’hui nonagénaire, vit dans ladite maison située à Drummondville depuis près de 60 ans. C’est son mari qui l’a fait bâtir en 1959 pour sa femme et ses 6 enfants.

 

D’artisan à concepteur

Michel se souvient s’être déplacé sur la rue Notre-Dame avec son père et les plans de leur future demeure afin de discuter de leur projet avec Raymond Vaillancourt. C’était, à l’époque, les débuts de l’entreprise et les fenêtres étaient fabriquées dans le petit garage à l’arrière de la maison familiale.

M. Lafrenière, le père, avait fait les croquis lui-même et avait dessiné des fenêtres considérées comme très grandes pour la fin des années 1950. « Pendant les travaux, les gens qui passaient devant la maison croyaient que c’était une école qui se bâtissait », nous raconte Michel.

Le transport a également été un enjeu, se rappelle-t-il : « Le concept était avant-gardiste. De si grandes fenêtres résidentielles n’avaient jamais été fabriquées. La taille était donc un défi pour la conception, mais aussi pour la livraison à cause du réseau routier de cette période. J’ai des souvenirs très clairs de mon père et de M. Vaillancourt discutant de tout cela. »

 

Visionnaire dans l’âme

Les produits que l’on retrouve sur la maison de Mme Lafrenière sont en bois ; matériau privilégié pour la fabrication des fenêtres à ce moment. Elles sont la première version de ce que nous appelons aujourd’hui des « thermos ». En effet, Raymond Vaillancourt avait installé deux vitres sur une même fenêtre, espacées d’un contour en bois qui donne l’effet d’un intercalaire. Un trou a aussi été percé dans la fenêtre pour agir comme système d’aération afin d’éviter la condensation. C’était du jamais vu!

Michel précise qu’il n’a jamais observé de buée sur les vitres et que les fenêtres n’ont nécessité aucun entretien particulier durant toutes ces années. Quant à sa mère, elle n’a jamais senti le besoin de changer ses fenêtres.

Mme Lafrenière est certes la cliente avec les plus vieilles fenêtres d’origine que nous avons recensée. Tout comme elle et son mari, leurs enfants et petits-enfants ont choisi des produits Vaillancourt pour la construction de leur maison.

 

D’une génération à l’autre

Vaillancourt Portes et Fenêtres, c’est l’histoire d’une famille qui a transmis sa passion à travers les générations. C’est un honneur de savoir que nos clients partagent également la confiance envers notre marque parmi leurs propres générations. C’est grâce à cette fidélité que nous pouvons aujourd’hui vous offrir des produits avec LA MEILLEURE garantie à vie de l’industrie.

Notre histoire

 

Partagez votre opinion

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *